Club Entreprises Sécurité routière du Rhône | REVUE DE PRESSE DU 28 FEVRIER
16189
post-template-default,single,single-post,postid-16189,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

05 Mar REVUE DE PRESSE DU 28 FEVRIER

Infractions routières : les fichiers de cartes grises échangés avec 14 pays. Source : Le Figaro.  Infractions routières: les fichiers de cartes grises échangés avec 14 pays … La Sécurité routière estime que depuis le déploiement des radars vitesse en France, environ 21 % des infractions relevées concernent des véhicules immatriculés à l’étranger, alors qu’ils ne représentent que 5 à 6 % du trafic.

Club : sécurité routière et forfait de post-stationnement. Source : L’Automobile & L’Entreprise. Dans ce cadre prestigieux, deux invités tout autant prestigieux, Emmanuel Barbe, Délégué Interministériel à la sécurité routière et Jean-François … Les prochaines dates du FMMC auront lieu les mercredi 11 avril et 13 juin et aborderont deux thèmes tout aussi d’actualité : la mise en service de l’ecall et …

Sécurité routière : votre copilote vous veut du bien ! Source : Le Parisien. Parce qu’il tient à sa sécurité, parce qu’il a un rôle de vigie », insiste Bernadette Moreau, de la Fondation Vinci Autoroutes. 82 % des passagers ont ainsi déjà demandé à leur conducteur de ralentir quand ils dépasse la vitesse autorisée. 77 % ont déjà rappelé la règle de la pause après deux heures de…

Sécurité routière: quand les passagers influencent le comportement des conducteurs (étude). Source : Le Point

Sécurité routière : 50 euros pour tenter de redorer son blason. Source : Le Point. L’initiative vient d’ici, explique-t-on à la préfecture de Dordogne, mais « à la croisée des chemins » de préoccupations locales, avec de « mauvais chiffres » sur les routes de Dordogne en 2017 et début 2018, et d’une priorité nationale, après le conseil interministériel de sécurité routière (CISR) de…

Sécurité routière: Continental lance son défi Vision Zero. Source : Auto utilitaire. A l’occasion de sa participation au premier salon de la sécurité et de la prévention routière, qui se déroule au niveau de la Safex, du 13 au 15 février 2018, le fabriquant allemand des pneus ‘Continental’ a partagé avec l’ensemble de la presse spécialisée sa nouvelle stratégie, intitulée  » Vision Zero ».

Les lunettes connectées Ellcie Healthy reçoivent le Prix de l’équipement en prévention routière. Source : Acuité. C’est la première fois que des lunettes sont reconnues pour leur intérêt dans la prévention routière », se réjouit Philippe Peyrard, fondateur d’Ellcie-Healthy, auprès d’Acuite.fr. Le 13 février dernier, la start-up a reçu un des Prix de l’Innovation Sécurité Routière 2018, dans la catégorie des équipements…

80km/h : le rapport enfin disponible ! Source : Autoplus.fr. Et de par leur caractère hautement accidentogène, ces trois axes furent présentés aux élus locaux comme représentatifs d’un risque routier bien établi. A cette époque, des documents chiffrés, tout aussi alarmants que confidentiels, étayaient le débat et justifiaient du choix des trois routes. Ainsi, sur la …

Zoom sur… Cédez-le-passage cycliste au feu : un film explique les nouveaux mouvements autorisés. Source : CEREMA.
Les gestionnaires de voirie ont la possibilité d’autoriser les cyclistes arrivant à un feu rouge à franchir celui-ci après avoir cédé le passage aux piétons et aux véhicules ayant le vert.

Le Cerema produit des brèves « code de la route ». Source : CEREMA. Des brèves pédagogiques. Ces dernières années, le code de la route a connu de nombreuses évolutions, notamment pour améliorer la sécurité en ville et mieux protéger les plus fragiles : les piétons et les cyclistes.
Le Cerema, avec son équipe « Une Voirie pour Tous », a produit une série de brèves pédagogiques pour porter à la connaissance du grand public les évolutions principales. Elles existent sous deux formes : une version flyer A5 « recto-verso » à imprimer ; une version « recto seul », plus compacte, à insérer dans un document numérique ou papier, pour être diffusée plus largement. Ces brèves sont aussi disponibles en téléchargement.

Orange sensibilise contre le téléphone au volant. Source : Le Repaire des Motards. Orange sensibilise contre le téléphone au volant Régulièrement, la Sécurité Routière ou des associations de prévention mènent des campagnes de sensibilisation auprès des usagers de la route sur les comportements à risques. La chose n’est pas nouvelle, mais voilà que de nouveaux acteurs entrent …

LES INFORMATIONS OFFICIELLES

En 2017, la mortalité routière connaît une légère baisse.

Le nombre d’accidents et de blessés reste en hausse. En 2017, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 3 693 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et des Outre-mer, soit 45 de moins qu’en 2016 (-1,2%). Comme chaque année, les résultats définitifs ne seront cependant connus qu’au printemps. On peut noter en premier lieu que la mortalité routière sur le territoire métropolitain est stable, ainsi 3 456 personnes sont décédées en 2017, soit 21 de moins qu’en 2016. En revanche, les accidents corporels, les personnes blessées et les hospitalisations à la suite d’un accident de la route, sont en hausse, leur nombre est de 58 894 contre 57 522 en 2016, soit 1 372 accidents de plus. La hausse concerne également les personnee blessées, 74 066 personnes en 2017, soit 1 421 de plus qu’en 2016. L’analyse des accidents mortels en 2017 montre que la vitesse excessive ou inadaptée reste la cause principale, suivie de la surconsommation d’alcool, qui connaît une légère hausse. Le non-respect des règles de priorité, en légère baisse, constitue le troisième facteur d’accident, surreprésenté en agglomération.

Baisse de la mortalité sur les routes de France en janvier 2018.

En janvier 2018, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 251 personnes ont perdu la vie sur les routes de métropole et d’Outre-mer et 5290 ont été blessées dans 4381 accidents corporels. En métropole, 235 personnes sont décédées en janvier 2018, soit 20 de moins qu’en janvier 2017 (-7,8%). Les autres indicateurs de l’accidentalité routière du premier mois de l’année sont en baisse notamment le nombre d’accidents corporels, 4161 contre 4420 en janvier 2017, soit 259 accidents corporels de moins (-5,9%). La baisse de la mortalité routière est également significative dans les Outre-mer puisque selon l’ONISR, 16 personnes ont perdu la vie sur les routes des Outre-mer en janvier 2018, soit 7 de moins qu’en janvier 2017. Baromètre ONISR de janvier 2018

CEREMA. Publication du rapport concernant l’expérimentation relative à l’abaissement de la vitesse de 90 km/h à 80 km/h.

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, une expérimentation de diminution de la vitesse limite autorisée de 90 km/h à 80 km/h a été réalisée par le CEREMA entre juin 2015 et juillet 2017. Cette expérimentation s’est déroulée sur la RN7 dans la Drôme (26), la RN57 dans la Haute-Saône (70) et la RN151 dans l’Yonne (89) et la Nièvre (58). L’analyse des résultats montre que la baisse de la vitesse limite autorisée de 90 km/h à 80 km/h a engendré une baisse moyenne des vitesses pratiquées pour tous les véhicules de 4,7 km/h. Le dossier complet est consultable en vous inscrivant sur le site du CEREMA. Accédez au rapport 

ENQUÊTE FONDATION MAIF / IFSTTAR. Publication des résultats d’une étude sur les origines des accidents de la route.

160 volontaires ont participé à une étude récente menée par l’IFSTTAR (Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux). L’institut s’est intéressé aux origines des incidents de la route (habitudes et comportements des automobilistes) ainsi qu’aux méthodes employées par les conducteurs ou les autres usagers pour éviter que l’incident se transforme en accident. Pour réaliser cette étude, un boîtier a été installé dans le véhicule des automobilistes volontaires. Ce dispositif a permis de collecter leurs données de conduite pendant deux mois. Ces enregistrements ont été croisés avec deux autres relevés d’informations produits par les conducteurs : ils pouvaient signaler leur ressenti lors d’un incident via un bouton lié au boîtier, et tenaient, à domicile, un carnet de bord électronique. Les données obtenues ont permis d’examiner les conditions dans lesquelles surviennent certaines situations de conduite critique. > En savoir plus

RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL. 3e rencontres du Club des employeurs engagés en faveur de la sécurité routière.

Le 7 février 2018, une trentaine de représentants des grandes entreprises signataires des 7 engagements pour une route plus sûre se sont réunis à l’invitation du délégué interministériel à la sécurité routière et d’AXA, une des premières entreprises signataires de l’Appel national en 2016. Cette réunion, qui s’est déroulée dans les locaux d’AXA, a été l’occasion d’accueillir de nouveaux signataires, Air France, Alten, Europcar International, GRDF, le Groupe Casino, Sanofi et Unilever. Ce mouvement rassemble désormais plus de 800 signataires qui se sont engagés pour la sécurité de plus de 2,4 millions de salariés. Le risque routier professionnel fera l’objet de plusieurs rendez-vous en 2018 : Journées de la sécurité routière au travail du 14 au 18 mai, prochaine rencontre du Club des employeurs engagés le 8 juin et Colloque sur le risque routier professionnel en octobre. > En savoir plus

REGLEMENTATION

Désignation du conducteur : la Cour de cassation rejette une question prioritaire de constitutionnalité.

Dans un arrêt récent, la Cour de cassation a statué sur la question de constitutionnalité de l’obligation de désignation par son employeur du conducteur ayant commis une infraction routière, instauré par l’article L 121-6 du Code de la route. La Cour de cassation a estimé que l’obligation faite par l’article L 121-6 est exprimée sans ambigüité et qu’elle assure un juste équilibre entre les nécessités de la lutte contre l’insécurité routière et le droit de ne pas s’auto-incriminer, sans méconnaître les prérogatives de la défense et qu’ainsi, elle ne porte aucune atteinte au principe d’égalité entre les justiciables. En conséquence, « attendu que la question posée ne présente pas un caractère sérieux », elle n’a pas été transmise au Conseil constitutionnel.