Les actualités de la Sécurité routière n°179 - Club Entreprises Sécurité routière du Rhône
Retrouvez la dernière infolettre " les actualités de la sécurité routière" du 16 décembre 2019
17153
post-template-default,single,single-post,postid-17153,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.5,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
Les actualités de la Sécurité routière

17 Déc Les actualités de la Sécurité routière n°179

La newsletter officielle « Les actualités de la Sécurité et de la circulation routières » n° 179 du 16 décembre 2019 est sortie : cliquez-ici

Baisse de la mortalité routière en France métropolitaine au mois de novembre 2019

Baisse de la mortalité routière en France métropolitaine au mois de novembre 2019

 

En novembre 2019, selon les estimations provisoires de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), 254 personnes sont décédées sur les routes, contre 268 en novembre 2018 soit 14 personnes tuées en moins (-5,2 %). Les autres indicateurs font état d’une situation mitigée : le nombre d’accidents corporels s’établit à 4659 contre 4698 en novembre 2018, soit 39 accidents corporels de moins (-0,8%) ; en revanche : 5855 personnes ont été blessées contre 5803 en novembre 2018, soit 52  personnes de plus (+0,9%). Selon l’ONISR, cette baisse de la mortalité concerne principalement les automobilistes, les deux-roues motorisés et les jeunes de 18-24 ans alors que la mortalité des piétons affiche une légère hausse et la mortalité des seniors est aussi élevée que l’an dernier. Attention : la délégation à la sécurité routière souhaite alerter tous les usagers de la route d’une augmentation significative et préoccupante des décès sur les routes ces derniers jours. Elle invite très vivement chacun d’entre eux à redoubler de vigilance, pour eux-mêmes et pour tous ceux qu’ils croisent, afin que les accidents de la route ne viennent endeuiller les fêtes de fin d’année.

EN BREF
Le ministère de la Justice s’engage en faveur de la sécurité routière
ROULE PLUS SURE

Le ministère de la Justice s’engage en faveur de la sécurité routière

Mercredi 11 décembre, Véronique Malbec, secrétaire générale du ministère de la Justice, a signé en présence d’Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, les 7 engagements pour une route plus sûre. En signant cette charte, la secrétaire générale engage le ministère de la Justice dans une politique spécifique de prévention, mobilisant et associant ses 87 000 agents, dans la mise en œuvre de mesures nécessaires à une plus grande sécurité sur la route. Le ministère de la Justice rejoint ainsi les ministères des Armées et de l’Économie, déjà signataires des 7 engagements. Depuis son lancement en octobre 2016, l’Appel des employeurs en faveur de la sécurité routière de leurs salariés recense plus de 1 400 signataires, engageant plus de 3 millions de salariés.

17e édition du « club Outils accidents - Collectivités milieu urbain »
CHIFFRES

17e édition du « club Outils accidents – Collectivités milieu urbain »

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, le Cerema organise chaque année le « club Outils accidents – Collectivités milieu urbain ». Pour cette 17e édition, Nancy Métropole a accueilli cet évènement les 19, 20 et 21 novembre derniers. Grâce à la participation de l’ONISR, ce club rassemble les observatoires de sécurité routière des grandes métropoles urbaines. Cette journée d’échanges annuelle permet de faire le point sur l’évolution des systèmes d’information accidents, les études réalisées par les collectivités sur l’accidentalité ou encore l’évaluation des solutions mises en place pour favoriser les déplacements en sécurité des piétons, cyclistes, etc.

Déplacement d’Emmanuel Barbe à Carcassonne
SUR LE TERRAIN

Déplacement d’Emmanuel Barbe à Carcassonne

Le 12 décembre dernier, Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière s’est rendu à Carcassonne sur invitation de la préfète de l’Aude, Sophie Elizéon. Après avoir dressé le bilan de l’accidentalité dans le département et discuté des « actions chocs » de sensibilisation pouvant être mises en place, le délégué a participé à une réunion de présentation sur l’éthylotest anti-démarrage (EAD) en présence de Florence Galtier, procureure de la République de Carcassonne ; du directeur départemental de la sécurité publique, Laurent Coindreau et du colonel de gendarmerie Marc Gonnet.

d'ouvrages sur la sécurité routière
PUBLICATION

Un évènement regroupe plusieurs auteurs d’ouvrages sur la sécurité routière

Le 27 novembre, une quarantaine de personnes se sont réunies au Lucernaire à Paris pour participer à la présentation de deux ouvrages publiés récemment par l’Harmattan qui contribuent à l’élaboration et l’évaluation de politiques publiques en sécurité routière : « La Sécurité routière en France, quand la recherche fait son bilan et trace des perspectives » et « Mobiliser les énergies, mobiliser les territoires, la politique locale de sécurité routière de 1982 à 2008 ».  Les auteurs ont pu échanger entre eux et avec la salle sur les grandes périodes des politiques de sécurité routière depuis les années 70, et les perspectives envisageables au regard des évolutions du contexte routier et politique.

« Somnolence et distracteurs au volant » au programme des ateliers de l'Observatoire des experts de la mobilité
COLLOQUE

« Somnolence et distracteurs au volant » au programme des ateliers de l’Observatoire des experts de la mobilité

L’Observatoire des experts de la mobilité (MAP) a organisé une matinée d’échanges et de réflexion intitulée « Somnolence et distraction au volant : quelles solutions pour rester vigilant ? » le 3 décembre dernier à Paris, en partenariat avec l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (Asfa), l’association Attitude Prévention et l’Alliance nationale des experts en automobile (Anea). Invité lors de cette conférence, Emmanuel Barbe a rappelé que « La solution la plus efficace est celle d’automatiser un « mode conduite » sur le téléphone, grâce à l’application Mode Conduite de la Sécurité routière par exemple ». Il a conclu la matinée en précisant qu’il existe « une évolution positive : les Français sont demandeurs de sanctions plus importantes pour le téléphone au volant, alors que c’est un comportement qu’ils peinent à maîtriser. »

Près de 6 000 participants au concours airbag sur les réseaux sociaux !
CONCOURS

Près de 6 000 participants au concours airbag sur les réseaux sociaux !

Entre le 28 novembre et le 11 décembre, les internautes pouvaient tenter de gagner un airbag en répondant à une question sur les deux roues-motorisés et la sécurité routière : « Lors d’un accident, quelle est la proportion de motards blessés à l’abdomen, au thorax ou à la colonne vertébrale : 35 %, 55 % ou 75 % ? » et « À moto, les gants sont-ils obligatoires pour le conducteur uniquement OU pour le conducteur et le passager ? ». Ils ont été nombreux à répondre correctement à la question (75 % ; pour le conducteur ET le passager). En tout, 18 airbags ont été offerts grâce à la participation de 14 équipementiers et constructeurs moto partenaires.

LE CHIFFRE

15%

C’est la part des accidents mortels sur autoroute liée à l’usage des distracteurs au volant
(données APAM 2018)

> En savoir plus

A L’EPREUVE DES FAITS

« La ceinture peut-elle être dangereuse pour les femmes enceintes ? »  #vraifaux

Oui ou Non

 

INITIATIVES
Le groupe Berbiguier Automobiles s’engage pour la sécurité routière
VAUCLUSE
Le groupe Berbiguier Automobiles s’engage pour la sécurité routière

Le pôle sécurité routière de la préfecture du Vaucluse était présent à Cavaillon, vendredi 22 novembre, lors de l’inauguration d’un centre commercial du véhicule d’occasion. À l’occasion de cette soirée inaugurale – qui réunissait près de 2000 invités, professionnels ou particuliers – le groupe Berbiguier Automobiles avait implanté un stand sécurité routière. Orienté écoconduite et responsabilité des conducteurs, le stand présentait un simulateur de conduite qui a attiré de nombreux visiteurs. L’évènement s’est clôturé par la signature des 7 engagements pour une route plus sûre par Olivier Varlez, président directeur général du groupe Berbiguier Automobiles.

Les soirées débats « sécurité routière » battent leur plein
YONNE
Les soirées débats « sécurité routière » battent leur plein

Le 9 décembre dernier, Cécile Rackette, sous-préfète d’Avallon, accompagnée de plusieurs gendarmes, dont l’adjudant Alexandre Perrin du peloton motorisé d’Avallon et le commandant Tristan Matorez, ont animé une nouvelle soirée débat autour de la sécurité routière. Les habitants de Tissey, Collan, Junay et Vézannes étaient invités et sont venus en nombre. Après la diffusion du film documentaire de Coline Serreau « Tout est permis », différents sujets ont été abordés : le permis à points, les évolutions du code de la route, etc. Le public s’est montré très intéressé. Par souci de pédagogie, l’adjudant Perrin, a également posé des questions à la salle afin de revenir sur quelques notions élémentaires telles l’interdiction des oreillettes au volant, le nombre de points perdus pour différentes infractions, ou encore la vitesse d’élimination de l’alcool.

Deuxième journée de sensibilisation au risque routier professionnel pour les élèves ambulanciers
VAR
Deuxième journée de sensibilisation au risque routier professionnel pour les élèves ambulanciers

Après une première intervention en mai dernier, une seconde journée de sensibilisation à la sécurité routière, animée par la Maison de la sécurité routière du Var, a été organisée le 6 décembre, à destination des élèves ambulanciers. Puisque les accidents de la route représentent la première cause d’accidents mortels au travail, et que le milieu professionnel est un vecteur particulièrement adapté pour diffuser des messages de prévention au risque routier, l’Institut de formation des ambulanciers (IFA) de Toulon a choisi d’intégrer la sensibilisation au risque routier dans le cursus des élèves ambulanciers. En effet, ces professionnels de santé seront aussi des professionnels de la route, dans le cadre de leurs missions quotidiennes.

Une campagne pour inciter les usagers vulnérables à se rendre visible
GUADELOUPE
Une campagne pour inciter les usagers vulnérables à se rendre visible

Le préfet de la Guadeloupe, Philippe Gustin, a lancé une nouvelle campagne d’affichage urbain sur le territoire. Aussi, quatorze bus sillonne les routes de l’archipel pour faire passer le message : « La nuit, soyez vigilants ». Coordonnée par la cellule départementale de la sécurité routière de la Dreal, cette campagne a pour objectif d’inciter les piétons au port d’équipements rétro-réfléchissants, notamment en cette période de l’année où les jours sont plus courts. La campagne adresse également un message aux automobilistes, incités à ralentir et à se montrer attentifs aux usagers vulnérables qu’aucune carrosserie ne protège.

La police sensibilise les jeunes des « Quartiers de reconquête républicaine » à la sécurité routière
VAL D’OISE
La police sensibilise les jeunes des « quartiers de reconquête républicaine  » à la sécurité routière

En partenariat avec la préfecture du Val-d’Oise, la piste itinérante du Club motocycliste de la police nationale (CMPN) s’est déplacée dans tout le département pendant un mois. C’est à Sarcelles, Argenteuil, Garges-lès-Gonesse et Louvres que la piste du CMPN s’est installée pour former les collégiens à la conduite d’un deux-roues motorisé. En tout, ce sont 529 élèves de 3e qui ont été sensibilisés aux dangers d’un deux-roues motorisé à l’aide du « quizco ». Les meilleurs ont eu la chance de passer leur permis AM et 44 permis ont été délivrés.

INTERNATIONAL
« Moins de vitesse, moins de dégâts » : une campagne de sensibilisation aux dangers de la vitesse
NOUVELLE-ZELANDE
« Moins de vitesse, moins de dégâts » : une campagne de sensibilisation aux dangers de la vitesse

Cette nouvelle campagne néo-zélandaise s’adresse aux conducteurs qui continuent à défendre leur «droit à la vitesse» et pensent que les policiers devraient contrôler les conduites «vraiment dangereuses». Elle rappelle aux citoyens que le rôle de la police est de protéger ceux qui empruntent la route. En France, 1 accident sur 3 est lié à une vitesse inadaptée.

TEMOIGNAGE

SUIVEZ LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE SUR

securite-routiere.gouv.fr